Astuces clés pour ne pas passer à côté de nouvelles opportunités de carrière

Dans leur parcours professionnel, tous les salariés sont en quête permanente d’opportunités offrant de meilleures perspectives d’évolution. Mais seulement très peu arrivent réellement à trouver une opportunité de carrière qui leur offre cette possibilité. Alors, comment s’y prendre pour être à l’écoute de nouvelles opportunités et repérer la meilleure ? Et lorsque l’on a identifié celle qui correspond à nos objectifs, que faire pour ne pas passer à côté ? Ces 4 astuces vous permettront de garder le cap et de rester le maître de votre décision.
1. Se munir de sa boussole de carrière : des objectifs professionnels clairs

S’il est clair que la volatilité de l’environnement économique et social ne permet pas aujourd’hui d’avoir une visibilité à plus de 5 ans, il est tout de même important pour un cadre de se fixer des objectifs personnels sur le moyen terme (entre 3 et 5 ans), notamment en termes d’évolutions professionnelles. Cela commence d’abord par des questions existentialistes toutes simples : qu’est-ce qui me motive ? quelles sont mes priorités ? quel type de changement est écologique pour moi et me permet de maintenir mon équilibre interne et externe ? Les réponses à ces questions vous aideront dans la définition de vos objectifs professionnels, qui vous serviront de boussole pour une meilleure analyse des opportunités qui s’offriront à vous tout le long de votre carrière. En lien avec ces objectifs, il est important de s’assurer que votre opportunité de carrière se trouve soit dans un grand groupe stable, soit dans une organisation non lucrative ou dans une startup qui démarre ou qui est en croissance.

2. Renforcer sa confiance en soi et être préparé mentalement

La confiance en vous, en votre force de conviction et surtout en vos capacités et possibilités à rebondir quelles que soit les circonstances, est essentielle pour opérer des choix et des décisions importants de carrière, parce que des échecs, vous allez en connaitre. En effet, refuser un emploi stable et bien rémunéré au sein d’un grand groupe pour accepter une opportunité de carrière au sein d’une startup présentant de belles perspectives d’évolution nécessite certes de bien connaitre ses objectifs personnels, mais aussi d’avoir une dose de confiance en soi. Pour cela, vous avez besoin de savoir le degré de confiance que vous avez en vous-même et les leviers sur lesquels agir pour renforcer cette confiance. Des tests d’évaluation existent et permettent de connaitre votre profil de personnalité et votre degré de confiance en soi pour mieux vous faire accompagner. Parmi lesquels, l’un des plus efficaces, le Profil PRO 2, permet d’évaluer les traits qui influencent le comportement et la performance professionnels. D’autres tests sont gratuitement offerts, c’est le cas notamment du test de personnalité générale auquel les candidats ont accès sur la plateforme de recrutement Kalimbe.

3. Être à l’écoute et visible par les recruteurs et les chasseurs de têtes

La 3 e astuce importante à avoir à l’esprit pour ne pas passer à côté de son opportunité de carrière est de rester informé des tendances de votre domaine et du secteur d’activité. Vous pourrez par exemple vous abonner à TrendWatching, qui fournit aujourd’hui les plus grandes tendances en matière d’innovation dans le monde des entreprises. Rester informé nécessite aussi de s’affilier aux réseaux professionnels de référence dans votre domaine. On trouve par exemple dans les ressources humaines, la SHRM aux USA, l’ANDRH en France, l’ASPRH au Sénégal, le RIGRH en Côte d’Ivoire, etc. On peut citer également la DFGC dans le domaine de la Finance en France, l’IIA au niveau international dans le métier de l’audit et du contrôle interne, etc. Vous avez également besoin d’être visible par les recruteurs et les chasseurs de têtes. Votre CV a besoin alors d’être retravaillé en lien avec vos objectifs. Aussi, n’hésitez pas à parler et échanger avec des managers aguerris de vos ambitions et vos objectifs professionnels, car c’est eux qui pourront vous recommander ou vous recherchez lorsque des opportunités de carrière répondant à vos objectifs se présentent au sein de votre entreprise. Il faut être aussi LinkedIn et être bien référencé sur Internet de manière générale, car de plus en plus de recruteurs utilisent des stratégies de sourcing impliquant des moteurs de recherche menée par de puissants algorithmes de tracking de candidats. Il est donc important pour le cadre de soigner son «  Personal branding  »

4. Savoir poser les bonnes questions et bien connaitre son futur employeur pour saisir sa nouvelle opportunité de carrière

Si vous êtes suffisamment informé, alors des propositions ne manqueront pas. Il ne faut cependant pas se précipiter face à la première opportunité. Il faut bien évaluer la « marque employeur » de votre future entreprise. Cela est plus facile aujourd’hui avec une plateforme comme Glassdoor, qui publie régulièrement, en France, des avis et évaluations sur les entreprises où il fait bon de travailler. S’il ne vous est pas possible d’accéder à ce type d’information dans votre pays, alors n’hésitez pas à faire des recherches et poser des questions autour de vous sur l’entreprise ; mais aussi lors des entretiens d’embauche : par exemple, quels sont la fréquence et les motifs des départs ? les perspectives d’évolution du poste ? etc. Ne manquez pas d’évaluer constamment le lien entre les exigences du poste, les objectifs business de l’entreprise et vos objectifs personnels et, surtout vous assurer du maintien de votre équilibre de vie. C’est à cette condition que vous saurez effectivement si vous passez ou non à côté d’une réelle opportunité de carrière.

% commentaires (1)

Bonjour ,
article très instructif.
Merci.

%s